2008 : Jumelage aux postes frontaliers

27 juin 2019
Photo d'une ASF avec le mot Victoires en avant-plan

Voici le septième article de notre série célébrant nos victoires syndicales.

Il devrait aller de soi qu’aucun agent ou agente ne devrait devoir travailler seul dans l’exercice de fonctions liées à l’application de la loi. Pourtant, le SDI a dû faire preuve d’acharnement pour que cesse la pratique obligeant les agents à travailler seuls, souvent dans des postes éloignés ou tard dans la nuit. Cette politique inacceptable touchait 139 lieux de travail à travers le pays, mettant inutilement en danger les agents et les communautés frontalières.

Grâce aux pressions syndicales, la situation commence à changer en 2006, avec l’allocation de fonds par le gouvernement pour résoudre les situations de « travail en solitaire ». L’employeur adopte enfin sa Politique sur le jumelage en 2008. Bien qu’il faudra alors encore quelques années pour convertir tous les postes touchés, l’objectif principal du syndicat est désormais atteint : que l’employeur reconnaisse le besoin de mettre fin à une pratique archaïque et d’assurer que les agents et agentes – nos membres – aient un appui adéquat en milieu d’application de la loi.

Deux agents frontaliers avec un texte portant sur le rôle du SDI dans la mise en place de la politique de jumelage aux postes frontaliers

Cliquez sur l’image pour la version agrandie.

Pour en savoir plus à propos de nos victoires, visitez la page suivante, et suivez-nous sur les médias sociaux (#victoiresduSDI).


Autres articles sous: