Réunion de la présidente de l’ASFC et du président du SDI

17 août 2016
Logo CIU-SDI

Le 16 août dernier, le président national du SDI, Jean-Pierre Fortin, a rencontré Linda Lizotte-MacPherson, présidente de l’ASFC, et Jean-Stéphen Piché, vice-président aux Ressources humaines. La rencontre, productive, a porté sur un nombre important de sujets.

En ce qui concerne la négociation collective, le confrère Fortin a souligné qu’il est important que la convention collective des membres du groupe FB concorde avec celles des autres agents d’exécution de la loi. Non seulement devons nous faire un rattrapage, mais nous devons nous assurer que des mesures seront prises pour que la parité soit maintenue une fois qu’elle aura été établie. Le président national a aussi parlé de nos revendications (retraite anticipée, pauses-repas, salaires et autres conditions de travail), en rappelant que lorsqu’une convention collective juste aura été conclue, l’employeur aura montré aux membres qu’il apprécie réellement leur travail.

Le confrère Fortin a également soulevé les préoccupations que nos membres ont concernant la mise en œuvre des nouvelles technologies. On pensera par exemple à celles qui ont trait aux bornes d’inspection primaire, aux centres de déclaration par téléphone et au traitement à distance des voyageurs. Mme Lizotte-MacPherson et M. Piché se sont montrés attentifs aux préoccupations du SDI.

Dans un autre ordre d’idées, le SDI et l’ASFC se sont entendus pour dire que dans l’ensemble, le projet relatif à l’obligation de prendre des mesures d’adaptation a été un succès. L’ASFC a bon espoir d’arriver à un résultat aussi positif avec le Groupe de travail sur la mobilité. La santé mentale a également été à l’ordre du jour. Mme Lizotte-MacPherson a insisté sur l’importance de promouvoir le bien-être des membres et de perfectionner chez les gestionnaires les compétences requises pour faire face aux situations difficiles.

Le confrère Fortin fournira davantage de précisions aux membres du Bureau national de direction lors de la prochaine réunion de celui-ci, en septembre.


Autres articles sous:

Rapport de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées : peu de progrès un an plus tard

image of an Indigenous dancer wearing a red dress

3 juin 2020

Plus d’un an s’est écoulé depuis la publication du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Beaucoup sont frustrés de l’inaction du gouvernement dans ce dossier. Le premier ministre Justin Trudeau a pourtant déclaré à l’occasion de ce premier anniversaire que de mettre fin à cette tragédie […]