Mesures disciplinaires : nos membres méritent mieux

18 octobre 2017
Négos FB

Le SDI et l’AFPC ont préparé une série de dépliants portant sur les enjeux majeurs liés aux négociations collectives du groupe FB, afin d’expliquer ce pour quoi nous nous battons. Cette semaine, l’enjeu porte sur les mesures diciplinaires.

Mesures disciplinaires

Que voulons-nous?

  • Le droit à la représentation syndicale des employés dans tout processus d’enquête ou réunion administrative avec la direction, y compris les réunions d’enquête sur les normes professionnelles.
  • Un congé payé durant une suspension pour cause d’enquête. Personne ne devrait être pénalisé tant qu’il n’est pas déclaré coupable.
  • L’amélioration de la Politique sur les services juridiques et l’indemnisation de notre convention collective.
  • Des mesures de protection contre la surveillance continue du personnel dans le lieu de travail.

Pourquoi en avons-nous besoin?

  • Parce que depuis quelques années, l’ASFC a tendance à réprimander sévèrement le personnel, en se basant sur des preuves bien futiles.
  • Parce que l’ASFC fait de plus en plus appel au processus d’enquête sur les normes professionnelles pour harceler et intimider les agentes et agents.
  • Parce que l’ASFC a déjà suspendu des employés visés par une enquête sans rémunération pour de longues périodes. Ces employés sont punis avant même qu’ils ne soient déclarés coupables d’infraction.

Pourquoi nous battons-nous?

  • Parce que ces revendications sont prioritaires. Il est temps de mettre fin au recours abusif de l’ASFC à des mesures disciplinaires inutiles dans plusieurs lieux de travail.
  • Parce que ces revendications ont déjà été acceptées par d’autres employeurs du secteur fédéral.
  • Parce que nos membres méritent mieux. Leur convention collective doit les protéger contre les décisions futiles des hauts dirigeants de l’ASFC.

Un message de l’équipe de négociation FB

Dépliant sur la discipline


Autres articles sous: ,