Nouveau coronavirus de 2019 : mesures à prendre

29 janvier 2020
photo de passagers dans un aéroport

Le président national du SDI, Jean-Pierre Fortin, était récemment de passage à Radio-Canada pour parler des attentes du syndicat envers l’employeur en réponse au nouveau coronavirus de 2019.

Nos membres sont la première ligne de défense du pays et la situation en cours n’est pas différente, car les agentes et agents des services frontaliers interagissent quotidiennement avec des voyageurs potentiellement malades. Bien que les risques d’être exposés au nouveau coronavirus de 2019 restent faibles pour le moment, nous encourageons l’ensemble du personnel des services frontaliers à demeurer vigilant. Nous recommandons le port de lunettes protectrices, de masques N95 et de gants en cas d’exposition prolongée à des voyageurs potentiellement malades (notamment lors d’entretiens ou d’escorte), et le syndicat est d’avis qu’un tel équipement de protection devrait être rendu obligatoire dans les principaux aéroports. Nous avons également souligné à l’employeur que les bornes d’inspection primaire devraient être désinfectées régulièrement pour empêcher la propagation des maladies.

En plus d’assurer un accès adéquat à l’équipement de protection, nous avons également signalé à l’ASFC la nécessité de mettre en place des mesures additionnelles pour ralentir le flot des voyageurs en provenance de régions où ils auraient pu être exposés au virus. Bien que la mise en œuvre de telles mesures puisse présenter des défis, elles permettraient à nos agentes et agents et aux autres autorités compétentes de mieux identifier et aider les voyageurs qui présentent des signes d’infection.

Enfin, compte tenu de leur expertise, il serait souhaitable que des responsables de la santé publique soient déployés dans les principaux aéroports du pays (Toronto, Montréal et Vancouver) pour appuyer nos agentes et agents.

Il convient de noter que, jusqu’à présent, l’employeur a fait preuve de transparence avec le syndicat au sujet du virus et que l’échange d’informations a été bien accueilli.

Il est important de garder à l’esprit que, comme pour tout problème de santé publique similaire, la situation évolue rapidement et de nouvelles directives pourraient être émises par l’employeur et d’autres autorités dans les prochains jours. Nous veillerons à vous tenir informé de tout nouveau développement. Si vous avez des questions, veuillez contacter votre présidente ou président de succursale ou votre représentante ou représentant en matière de santé et sécurité.