Groupe FB : le syndicat annonce ses priorités dès les premiers échanges

17 juin 2022

L’équipe de négociation des membres de l’AFPC-SDI à l’ASFC, qui font partie du groupe FB, a entamé les pourparlers avec le Conseil du Trésor les 16 et 17 juin. Cette rencontre fait suite à la Conférence nationale sur la négociation qui s’est tenue à Ottawa du 31 mars au 2 avril.

Voici les principales revendications syndicales :

  • l’obtention d’un engagement de la part du Conseil du Trésor de négocier un régime de retraite anticipée comparable à ceux qu’ont adoptés d’autres agences d’application de la loi (dans le cadre des travaux de l’AFPC auprès du Comité consultatif sur la pension de la fonction publique);
  • de nouvelles protections en ce qui a trait à l’imposition d’heures supplémentaires et aux mesures disciplinaires dont abuse la direction de l’ASFC;
  • des mécanismes permettant aux membres d’être mutés à différents ports et bureaux;
  • l’inclusion de l’indemnité de repas dans la rémunération, et ce, pour tous les membres du groupe FB;
  • de nouvelles protections pour parer aux changements technologiques et à l’embauche de personnel contractuel ou de stagiaires;
  • le droit au télétravail;
  • de nouvelles primes et indemnités concernant le renvoi sous escorte, les maîtres-chiens, la tenue civile, le nettoyage à sec, l’encadrement sur le terrain, et le temps de pratique pour le maniement des armes à feu.

Pour sa part, l’employeur propose de faire passer la période de préavis de modification d’horaire de sept jours à 48 heures, d’éliminer la prime de fin de semaine dans le cas des heures supplémentaires et de limiter l’accès aux congés de soins ou pour s’occuper de la famille. L’employeur souhaite voir plus de souplesse en ce qui a trait aux heures de travail et l’une de ses préoccupations est d’améliorer l’autorité de la direction, ce qui a suscité des inquiétudes au sein de l’équipe de négo.

Cette dernière s’était donné comme objectif de négocier de meilleures protections en ce qui a trait à l’AHPV, au travail par poste et à l’horaire de travail des membres du groupe FB à l’ASFC, et d’obtenir également une meilleure protection contre l’abus d’autorité de la direction. L’équipe de négociation a clairement exprimé son intention d’améliorer le climat de travail à l’ASFC : elle veut des améliorations, pas des concessions.

L’équipe de négo présentera ses revendications salariales lors d’une prochaine rencontre, une fois qu’elle aura reçu les données de l’employeur sur la paye. Les pourparlers reprendront en septembre.

Pour ne rien manquer de la négociation de votre prochain contrat de travail, assurezvous que vos coordonnées sont à jour. Si vous avez des questions, communiquez avec la présidence de votre succursale ou le bureau régional de l’AFPC.

Cet article provient du site de l’AFPC.


Autres articles sous: ,

Négos avec le Conseil du Trésor : l’AFPC déclare l’impasse devant une offre salariale insultante

18 mai 2022

Après près d’une année de pourparlers avec le Conseil du Trésor, nous avons pris la décision difficile de déclarer l’impasse pour plus de 120 000 membres des groupes PA, SV, TC et EB. Cette semaine, nous avons déposé une demande de conciliation à la commission des relations de travail et nous prévoyons intensifier nos moyens de pression d’un bout à l’autre du […]