Tag Archives: phoenix

Groupes PA, EB, SV & TC : les membres de l’AFPC visent toujours une indemnisation et des ententes justes et équitables

Négociations

Les ententes de principe conclues par certains syndicats avec le Conseil du Trésor cette semaine n’empêcheront pas les membres de l’AFPC qui travaillent pour le gouvernement fédéral et ses organismes de chercher à obtenir une entente juste et équitable, affirme le président national de l’AFPC, Chris Aylward.

« Les négociations des groupes PA, EB, TC et SV avec le Conseil du Trésor ont atteint l’impasse, et c’est la même chose avec l’Agence du revenu du Canada, explique le président Aylward. Nous venons tout juste d’apprendre que la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral a mis sur pied une commission de l’intérêt public dans chaque cas pour examiner les points soulevés par les deux parties et formuler des recommandations, ce qui ouvrira la voie aux votes de grève. »

« Nous sommes prêts à retourner à la table de négociation n’importe quand, à la condition que le Conseil du Trésor soit lui-même prêt à répondre aux importantes préoccupations de nos membres. Nous voulons une indemnisation juste et équitable pour tout ce que nous a fait subir Phénix depuis près de quatre ans », renchérit-il.

Dans sa dernière offre, le gouvernement proposait d’augmenter les salaires de 1,5 % seulement par année pendant quatre ans, ce qui se traduit par des compressions salariales puisque ces augmentations sont en dessous du taux d’inflation. Soulignons également les concessions que les négociateurs du gouvernement pressent encore le syndicat d’accepter, comme le retrait de l’entente sur la santé mentale qui avait été conclue lors de la dernière ronde de négociations.

« Les membres de l’AFPC ont été clairs avec nos équipes de négociation. Ils veulent qu’on fasse des avancées et non qu’on recule », ajoute Chris Aylward.

« Le gouvernement Trudeau avait promis de respecter les fonctionnaires fédéraux. Les membres de l’AFPC — le plus important syndicat de la fonction publique fédérale — veulent que le gouvernement tienne sa promesse et qu’il règle les problèmes de longue date, comme les iniquités salariales, la conciliation travail-vie personnelle et le travail précaire, une tendance qui met en jeu la fiabilité des services offerts à la population canadienne », conclut M. Aylward.

La version originale de cet article a été publiée sur le site de l’AFPC.

Les indemnités Phénix ne font pas le poids : l’AFPC veut obtenir le règlement équitable que méritent ses membres

Logo de la campagne arrangez le système phénix

Déclaration de Chris Aylward, président de l’AFPC

Après deux ans de négociation, le gouvernement libéral a offert seulement 1,25 jour de congé par année pour quatre ans à titre d’indemnité générale versée à tous les membres qui sont payés par Phénix. L’AFPC ne pouvait pas accepter cette proposition dérisoire.

En effet, l’offre ne ressemble en rien à un dédommagement, ni même à la reconnaissance des graves conséquences qu’ont eues les ratés de Phénix sur la vie des gens. Plus de 270 000 fonctionnaires ont été directement touchés et ont subi des pertes financières. Ils sont nombreux à avoir été contraints de freiner leur avancement professionnel, d’annuler leurs congés parentaux, de limiter le soutien à leur famille, voire de reporter leur départ à la retraite. Et c’est sans compter les grands moments de détresse qui furent les leurs. À ce jour, il reste encore 240 000 dossiers à traiter. Plus de 100 000 fonctionnaires attendent toujours l’entrée en vigueur de leur convention collective.

D’autres dispositions de l’offre sont tout aussi inacceptables aux yeux de l’AFPC, notamment l’imposition d’un plancher de 1 500 $ pour le traitement de certaines demandes de dédommagement. Sans compter que de nombreux membres subiraient une injustice, car ils seraient dans l’impossibilité d’encaisser leurs congés à cause des clauses restrictives de leur convention collective.

Nos membres représentent la majorité des fonctionnaires fédéraux et ont grandement souffert des ratés du système de paye Phénix. Pourtant, ils se sont rendus au travail tous les jours pour assurer des services essentiels à la population canadienne. L’AFPC ne troquera pas toute la détresse qu’ont vécue ses membres pendant quatre ans contre un règlement qui ne les indemnise pas adéquatement pour ce qu’ils ont enduré et ce qu’ont subi leurs familles.

Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, l’AFPC poursuivra la négociation avec le gouvernement fédéral afin d’obtenir une juste compensation pour ses membres, qui ne méritent rien de moins.

Pour en savoir plus les négociations de l’AFPC en vue de l’indemnisation pour les dommages causés par Phénix

La version originale de cet article a été publiée sur le site de l’AFPC.

Faites-vous rembourser pour les répercussions fiscales liées au système Phénix

Logo de la campagne arrangez le système phénix

La date limite de production des déclarations de revenus approche à grands pas et nous savons que c’est une période encore plus stressante pour de nombreux fonctionnaires en raison des ratés du système Phénix. L’AFPC a d’ores et déjà pris des mesures pour atténuer certaines répercussions fiscales liées au système Phénix.

Foire aux questions – Répercussions fiscales liées aux problèmes du système de paye Phénix pour 2018

Remboursement pour des conseils fiscaux

Les fonctionnaires touchés peuvent s’adresser à des experts en fiscalité pour déterminer s’il y a des erreurs sur leurs feuillets T4 et le cas échéant, si ces erreurs entraînent des répercussions fiscales. Les membres peuvent être indemnisés pour les frais engagés pour ces services jusqu’à concurrence de 200 $ par année (taxes incluses).

Pour faire une réclamation, remplissez le formulaire en ligne.

Consultez la page suivante pour obtenir de plus amples renseignements sur les réclamations : Réclamations des dépenses et pertes financières engagées à cause de Phénix : remboursement pour des conseils fiscaux.

Réclamation liée à l’impôt sur le revenu et aux prestations du gouvernement

Les personnes aux prises avec les problèmes de paye peuvent également subir des pertes financières si leur salaire déclaré est incorrect. En voici généralement les causes :

  • les paiements en trop entraînent une hausse de la tranche de revenu et augmenter ainsi le taux d’imposition d’un particulier;
  • l’augmentation du revenu entraîne l’inadmissibilité ou la réduction des prestations et des crédits gouvernementaux, comme l’Allocation canadienne pour enfants.

Pour savoir si vous êtes admissible à un remboursement pour ces types de pertes financières, consultez la page Demandes de remboursement des dépenses et des pertes financières attribuables à Phénix : Réclamations liées à l’impôt sur le revenu et aux prestations du gouvernement.

Réclamation de dépenses personnelles

Toute personne ayant connu ou vivant des difficultés financières liées Phénix, qu’elles soient d’ordre fiscal ou non, peut également réclamer le remboursement de ses dépenses personnelles. Il s’agit entre autres des pénalités financières, des frais d’intérêt et des frais bancaires pour provision insuffisante.

Pour obtenir de plus amples renseignements et remplir le formulaire de demande de réclamation, visitez la page frais financiers additionnels encourus en raison d’erreurs du système de paye Phénix.

La version originale de cet article a été publiée sur le site de l’AFPC.

Phénix : L’AFPC lance sa campagne nationale télévisée « Toujours là pour vous »

Photo d'une agente des services frontaliers avec les mots Toujours là pour vous

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) lance une campagne nationale télévisée pour souligner le grand dévouement des fonctionnaires malgré le fiasco Phénix qui perdure depuis deux ans et demi. Bien qu’ils ne reçoivent pas toujours leur paye et qu’ils doivent repousser les agents de recouvrement et composer constamment avec l’incertitude, les membres de l’AFPC sont toujours là pour vous.

« La plupart des gens quitteraient leur emploi si leur employeur cessait de les payer en temps et avec exactitude. Nos membres, eux, continuent de rentrer au travail jour après jour », déclare le président national de l’AFPC, Chris Aylward.

« Ils continuent à protéger nos frontières, à inspecter nos aliments et à assurer des services publics essentiels à la population, comme le traitement des prestations d’assurance-emploi, des chèques de pension et des allocations pour enfants. Nous voulons que les gens soient conscients du grand dévouement de ces fonctionnaires, qui continuent à assurer aux Canadiennes et aux Canadiens les services dont ils ont besoin », ajoute Chris Aylward.

L’AFPC lance également une deuxième vidéo qui présente des témoignages sur les préjudices causés par Phénix.

« Il y a tellement de familles qui ont souffert des ratés de Phénix. Il est important de raconter leur histoire pour qu’on sache à quel point Phénix a été dévastateur, ajoute Magali Picard, vice-présidente exécutive nationale de l’AFPC. Des milliers de membres sont toujours aux prises avec les problèmes de Phénix. Le gouvernement doit en faire davantage pour mettre fin à ce cauchemar. »

Une version de cet article a été publiée sur le site de l’AFPC.

Phénix : tous les fonctionnaires doivent avoir accès à la formation

Logo de la campagne arrangez le système phénix

Presque deux ans après le lancement d’un système de paye criblé de problèmes, le gouvernement vient enfin de déployer une formation de base pour tous les fonctionnaires.

« Cette formation devrait être offerte avant de déployer un nouveau système, pas deux ans plus tard, déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. Maintenant, l’employeur doit fournir le temps et les ressources nécessaires à tous les fonctionnaires pour leur permettre de suivre cette formation. »

L’AFPC rappelle à ses membres qu’ils peuvent compléter leur formation durant les heures de travail.

« Même si deux ans ont passé, il n’est pas trop tard pour suivre cette formation, poursuit la présidente Benson. L’employeur doit toutefois s’assurer que les fonctionnaires y ont rapidement accès et qu’ils disposent du temps nécessaire au travail ».

Renseignements importants pour toute personne payée au moyen de Phénix

Quel que soit votre poste, votre groupe professionnel ou votre situation d’emploi (durée indéterminée, durée déterminée, étudiant), la formation vous est destinée si vous êtes payé au moyen de Phénix.

Ces cours visent à expliquer comment l’information provenant des Ressources humaines et ayant une incidence sur votre paye (horaire de travail, congés, heures supplémentaires) est transférée dans Phénix, et comment entrer les bons renseignements dans le système.

Les cours sont adaptés aux fonctionnaires, aux gestionnaires, au personnel des Ressources humaines et aux conseillères et conseillers en rémunération.

Les premiers cours sont en ligne et vous les trouverez sur le site intranet gouvernemental GCpedia. D’autres cours seront offerts en personne.

Renseignements supplémentaires

Tous les fonctionnaires devraient recevoir un message les renseignant sur la formation et comprenant les liens des cours en ligne.

Le Conseil du Trésor a préparé une Foire aux questions fournissant d’autres renseignements.

Si vous éprouvez de la difficulté à obtenir cette formation ou si l’on ne vous donne pas suffisamment de temps au travail pour la suivre, communiquez avec votre représentant local de l’AFPC.

Cet article provient du site web de l’AFPC.