Le SDI demande la réintégration des trois agents suspendus au Manitoba

28 août 2014

À la suite de la décision de l’ASFC de suspendre sans rémunération trois de nos membres, le SDI a envoyé une lettre à Luc Portelance, président de l’ASFC.

Les agents ayant écopé de la mesure disciplinaire étaient en devoir à leur point d’entrée à Emerson, au Manitoba, lorsqu’un agent de la GRC a communiqué avec le point d’entrée et a demandé une intervention d’urgence pour aider à appréhender un individu. Ce dernier, que l’on croyait armé, était soupçonné d’un enlèvement et recherché en raison de mandats non exécutés.

Même si le SDI affirme sa détermination d’aider les agents suspendus au moyen de la procédure de règlement des griefs, il propose à l’ASFC la réintégration des agents dans leurs fonctions avec versement rétroactif de leur pleine rémunération. Il recommande aussi la mise sur pied d’un comité de travail mixte pour examiner la politique de l’ASFC de 2010 concernant l’assistance aux agences d’exécution de la loi.


Autres articles sous: