Profil et histoire

Le Syndicat des Douanes et de l’Immigration (SDI) est un élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), et représente les agentes et agents des douanes et de l’immigration canadienne travaillant aux points d’entrée. Le SDI représente également les agentes et agents d’enquête, du renseignement et de l’observation des échanges commerciaux; ainsi que ceux et celles de l’immigration chargés de l’exécution de la loi pour les services intérieurs et des audiences. Le SDI représente aussi l’ensemble du personnel de soutien – tous des employé(e)s de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).


Histoire

Logos: CEOA (1919), CEUDA (1967), CIU-SDI (2008)

Évolution du logo du syndicat. De haut en bas : CEOA (1919), CEUDA (1967), et CIU-SDI (2008).

L’histoire du Syndicat des Douanes et de l’Immigration (SDI) remonte en 1906, alors que les employés et employées du ministère du Revenu national (Douanes et Accise) ont décidé d’organiser des succursales au niveau des bureaux frontaliers. Ces succursales se sont subséquemment affiliées, chacune individuellement, à la Fédération du Service civil du Canada qui a vu le jour en 1909.

En 1919, des représentant-e-s de chacune des succursales se sont réunis à Ottawa pour former la Customs Excise Officers’ Association (CEOA). À l’époque, les préoccupations au jour le jour de l’Association étaient confiées à un secrétaire-trésorier national, qui travaillait bénévolement depuis son domicile à Ottawa. En 1948, la CEOA a connu une telle croissance qu’on a décidé de créer un poste de secrétaire-trésorier national à temps plein.

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), le résultat d’une fusion entre la Fédération du service civil et l’Association du service civil, a vu le jour en novembre 1966. La CEOA avec ses 6 900 membres a pris le nom de Customs Excise Union Douanes Accise (CEUDA) et est devenue l’un des dix-sept (17) Éléments de l’AFPC. En 1970, le poste de président national est devenu un poste à plein temps et une résolution adoptée au Congrès national de 1972 stipulait que le président national serait installé au Bureau national à Ottawa.

Avec l’intégration de certains services d’agriculture et la totalité des services des forces de l’ordre de l’immigration, il fut voté par les déléguées et délégués du 15e congrès national de la CEUDA que dès lors, cette organisation utiliserait l’appellation du Customs and Immigration Union – Syndicat des douanes et de l’immigration (CIU-SDI). Ce nouveau nom reflète d’une façon plus concise et inclusive, grâce à une appellation reconnue internationalement, le travail et les services offerts par nos membres qui font la fierté de notre syndicat et de la population canadienne.


Organigramme

Le SDI compte 23 succursales réparties dans l’ensemble du Canada. Tous les trois ans, les membres de chaque succursale élisent leur exécutif (président, vice-présidents, secrétaire et trésorier). Les déléguées et délégués syndicaux sont élus également à cette occasion. L’Exécutif dirige les activités de chaque succursale en conformité avec les règles des succursales du SDI, sur lesquelles, cependant, les règlements du SDI et la Constitution de l’AFPC ont préséance.

Org-Chart_fr


Alliance de la Fonction publique du Canada

Le Syndicat des Douanes et de l’Immigration est l’un des 17 éléments de L’Alliance de la Fonction publique du Canada qui représente plus de 170 000 travailleuses et travailleurs partout au pays et ailleurs dans le monde. Les membres de l’AFPC travaillent, entre autres, dans le domaine de la sécurité et dans des agences et ministères fédéraux, des sociétés de la Couronne, des universités, des casinos, des agences de services communautaires, des communautés autochtones et des aéroports. En plus de son siège social à Ottawa, l’AFPC compte 23 bureaux régionaux.