Author Archives: Pierre St-Jacques

Message concernant l’accident d’autobus survenu à Ottawa le 11 janvier 2019

Logo CIU-SDI

Le choc qu’a provoqué l’accident d’autobus survenu vendredi à Ottawa a secoué de nombreux membres de notre syndicat. Nous avons en effet appris que les trois personnes qui y ont perdu la vie étaient des fonctionnaires. Deux d’entre elles étaient des membres de l’AFPC : Bruce Thomlinson et Anja Van Beek. Le confrère Thomlinson était aussi membre de la grande famille du SDI, et faisait partie de la succursale de l’administration centrale (70066).

Nous nous joignons à l’AFPC et présentons nos sincères condoléances aux familles, amis et collègues de toutes les victimes de ce terrible accident. Nous exprimons également notre gratitude aux premiers intervenants, qui ont fait de leur mieux face à cette tragédie.

Le SDI encourage toutes les personnes touchées à chercher le soutien dont elles ont besoin dans ces moments difficiles. Si vous ou tout autre membre souhaitez obtenir l’assistance du Programme d’aide aux employés (PAE), veuillez composer le 1.866.398.9505 (numéro de téléscripteur (ATS) pour les personnes ayant une déficience auditive ou un trouble de la parole : 1.866.433.3305). D’autres ressources sont également disponibles ici.

Une partie de cet article est adapté à partir d’un message publié par l’AFPC.

Négos FB : le syndicat réclame de nouvelles protections et la conciliation travail-vie personnelle

Photo d'une agente des services frontaliers avec les mots "négos FB"

L’employeur veut anéantir les droits en matière d’établissement des horaires et s’en prendre aux congés pour les soins et l’éducation.

L’équipe de négociation des Services frontaliers (FB) de l’AFPC-SDI a entamé une nouvelle ronde de négociations, du 7 au 10 janvier. Elle a rencontré les négociateurs du Conseil du Trésor (CT) et de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et les parties ont échangé les propositions.

L’équipe de négociation a établi clairement sa position pour cette ronde de négociations : il faut combler davantage l’écart qui sépare les membres du groupe FB de l’ensemble de la communauté responsable de l’exécution de la loi et régler les problèmes en milieu de travail. Elle réclame aussi de nouveaux droits et de meilleures protections.

Voici quelques propositions clés qu’elle a présentées :

Nouvelles protections

  • Meilleures protections contre les mesures disciplinaires, les abus de pouvoir et le harcèlement
  • Élimination et remplacement des insignes nominatifs des officiers en uniforme par des insignes numériques
  • Meilleures protections en ce qui concerne le renouvellement du permis de port d’armes et la formation sur les tactiques de maîtrise et de défense
  • Protection des dénonciateurs afin que les membres du syndicat puissent dénoncer les actes répréhensibles

Rémunération adéquate pour les recrues et les nouveaux agents

  • Passage immédiat au taux de rémunération FB-3 dès l’obtention du diplôme à Rigaud

Conciliation travail-vie privée

  • Améliorations aux diverses dispositions sur les congés
  • Régler les problèmes d’établissement des horaires et d’heures supplémentaires en cours
  • Télétravail pour les membres dans le domaine de l’observation des échanges commerciaux et pour les autres membres qui ne portent pas d’uniforme
  • Protections qui assureraient un meilleur accès au congé avec étalement du revenu.

Réforme du régime de retraite

  • Engagement du Conseil du Trésor et l’ASFC à négocier un régime de retraite anticipée comparable à celui qu’ont adopté d’autres agences d’exécution de la loi.

L’équipe de négociation présentera les revendications salariales lorsqu’elle aura analysé les données démographiques et celles sur la paye qu’ont fournies le CT et l’ASFC. Par ailleurs, l’AFPC-SDI mènera un sondage sur la rémunération dans le milieu de l’exécution de la loi.

L’employeur a demandé un certain nombre de concessions importantes qui vont de l’élimination des droits d’établissement des horaires à des changements draconiens au congé pour les soins et l’éducation. Le syndicat lui a dit qu’il était déterminé à négocier de bonne foi et lui a aussi bien précisé qu’il ne ferait pas de concessions.

La prochaine séance de négociation aura lieu le 26 février.

La version originale de cet article a été publiée sur le site de l’AFPC.

Vidéo : Groupes PA, EB, SV & TC – l’AFPC déclare l’impasse suite au gel de deux ans proposé par les libéraux

Négociations

Lors de la dernière séance de négociation, le gouvernement libéral a proposé un gel salarial de deux ans pour les 90 000 membres de l’AFPC régis par le Conseil du Trésor. Écoutez la vidéo suivante pour mieux comprendre pourquoi nous en sommes rendus là. Continue reading

Rajustements salariaux et salaires rétroactifs en retard : l’AFPC dépose une plainte contre le Conseil du Trésor/l’ASFC

CIU Flag / Drapeau du SDI

L’AFPC a décidé d’agir contre le Conseil du Trésor/l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour le non-respect de la date limite pour appliquer la convention collective de ses quelque 8,300 membres du groupe FB qui travaillent pour l’ASFC un peu partout au pays.

Le nouveau contrat de travail avec l’ASFC a été signé en juillet et devait être mis en œuvre au plus tard le 30 novembre. Aujourd’hui, l’AFPC a déposé une plainte en vertu de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral (LRTSPF) au nom de ses membres visés par ce contrat.

Le syndicat est déçu de l’incapacité du gouvernement de respecter l’échéance raisonnable pour appliquer la convention collective des travailleurs et travailleuses de l’ASFC. Sa frustration est d’autant plus grande qu’il avait généreusement accepté de doubler l’échéance en la faisant passer de 75 à 150 jours. Le problème n’est pas nouveau — le gouvernement a en effet eu de la difficulté à respecter ses échéances relatives à plusieurs autres conventions collectives, notamment celles des groupes PA, SV, TC et EB, ainsi que Parcs Canada et l’ACIA, en raison du dysfonctionnement de Phénix.

Le syndicat demandera à la Commission des relations de travail d’ordonner à l’ASFC de payer des dommages-intérêts à ses membres et de prendre les mesures nécessaires pour se conformer immédiatement à la LRTSPF et mettre en œuvre les dispositions des conventions collectives.

Une date d’audience sera fixée une fois que l’employeur aura répondu à la plainte. L’AFPC continuera d’informer ses membres.

La version originale de cet article a été publiée sur le site de l’AFPC.

Temps des fêtes

Veuillez noter que le bureau national du SDI sera fermé pour le temps des fêtes du 25 décembre au 1er janvier inclusivement.

Les représentants syndicaux à la succursale ayant besoin d’aide pendant cette période peuvent communiquer avec la présidente ou le président de leur succursale.

Au nom du Bureau national du SDI, je souhaite à vous et aux vôtres un heureux temps des fêtes en toute sécurité. J’espère que la nouvelle année vous apportera la santé, le bonheur et la paix. En toute solidarité – Jean-Pierre Fortin, président national.